Lectures d'Europe

De nombreuses publications traitent des valeurs culturelles européennes. Pour aller plus loin et vous imprégner des ouvrages déjà publiés, vous trouverez par grandes rubriques un « best of » utile pour préparer votre déplacement.
Par ailleurs, Valeur Europe intervient et publie dans de nombreuses circonstances. L’intégralité de nos travaux vous est présentée.




Erasme (incl. Eloge de la Folie)

Erasme (incl. Eloge de la Folie)

Erasme
Bouquins - Robert Laffont - 1992

Eloge de la Folie est l’œuvre la plus connue de Didier Erasme. Ecrite à l’attention de son ami Thomas More, chancelier de Henri VII, sa préface illustre bien le ton du récit : « Salut, More si éloquent, et défends avec soin ta Moria ». Moria, la folie en grec. Un texte moqueur a prendre souvent au second degré lorsque son héroïne Folie parle à la première personne. Publié dans de nombreuses collections, notre préférence va à cette édition, présentant également les autres écrits d’Erasme, mais aussi sa correspondance, bien utile pour comprendre le réseau érasmien et l’influence qu’il a eu à son époque. Un dictionnaire thématique nous fait entrer dans l’univers de cet humaniste.


Le monde d'hier - Souvenirs d'un européen

Le monde d'hier - Souvenirs d'un européen

Stefan Zweig
Belfond Poche - 1993

Ce ouvrage de Zweig est un témoignage vivant mais désabusé et pessimiste de l’évolution des sociétés européennes durant la première partie du vingtième siècle. Tellement pessimiste que Zweig avait déjà décidé de se suicider en 1942 lors de son exil au Brésil. Il nous fait cependant côtoyer les plus brillants penseurs avides d’Europe commune, comme Romain Rolland, Paul Valery, Rainer Maria Rilke, Emile Verhaeren. Europe emportée par les nationalismes et finalement la barbarie.


L'Utopie

L'Utopie

Thomas More
Librio - 1999

Un voyageur qui s’égare, dans une ile ressemblant géographiquement à l’Angleterre mais où l’organisation politique et sociale sont complètement différentes : c’est l’Ile de l’Utopie. Thomas More conclut cependant son livre : « Il y a chez les Utopiens une foule de choses que je souhaite voir établies dans nos cités. Je le souhaite plus que je ne l’espère ». Cela n’est pas sans rappeler les mots de Marc Aurèle (Pensées IX,29) : « N’espère pas la République de Platon ! Mais sois content si une toute petite chose progresse et réfléchis au fait que ce qui résulte de cette petite chose ‘n’est précisément pas une petite chose ! »


Critique amoureuse des Français

Critique amoureuse des Français

Alberto Toscano
Hachette Littératures - 2009

Le regard est tellement au point qu'on croirait bien Alberto Toscano plus français que nous. Une panoplie d'idées reçues abordées l'une après l'autre avec un oeil affectueux et respectueux mais sans indulgence excessive. L'auteur déconstruit les préjugés, parfois prétentieux et trompeurs que les français ont d'eux-mêmes. Une leçon salutaire d'humilité.